Une interview avec Julien Leclerq

Un très grand merci à Julien et à Georges, son papa et son plus grand fan. Je vous suis très reconnaissante d’avoir pris le temps de répondre à ces questions alors que vous êtes engagés dans le championnat du monde, pas moins.

Vous êtes un team fabuleux!

 Merci et bonne chance pour la suite!

Pouvez-vous vous présenter brièvement ? (age, nationalité, parcours, passions)
18 ans, belge. Je suivais des études en sport-étude foot, études que je viens d’arrêter pour me consacrer au snooker. Ma principale passion est le snooker bien sûr, mais aussi certains jeux de consoles, rencontrer des amis…

A quel age avez-vous commencé à jouer ? Qui a été votre premier partenaire, mentor, coach ?
J’ai commencé à 4 ans et demi, en voyant mon père jouer, j’ai voulu essayer…Mon 1er coach a été Johnny Petermans

Le snooker est-il devenu une passion ? Si oui, quand et comment ?
Oui, c’est une vraie passion pour moi. Quand j’ai participé à mon premier tournoi national, je ne voulais plus rien faire d’autre….

Avez-vous des ambitions professionnelles dans le snooker ? Si oui, quels sont vos buts à court et moyen termes ?
Bien sûr, je m’entraine beaucoup pour tenter d’obtenir ma place sur le main tour. A court terme, c’est accrocher ce ticket, et à long terme, essayer de gagner un tournoi ranking chez les pros. Ensuite l’avenir nous le dira…

Quel est votre style de jeu ?
Je suis plutôt attaquant, mais j’essaie de trouver un bon équilibre dans mon jeu, c’est nécessaire

Avez-vous un coach ? Si oui, sur quels aspects du sport travaillez vous plus particulièrement ?
Oui, Danny Moermans, ancien coach de Luca Brecel. Il me donne un programme relativement complet, entre routines, safeties, breakbuilding, long pots …

Avez-vous un, une ou des partenaires d’entrainement réguliers ? Si oui, qui ?
Depuis la crise Covid-19, c’est moins évident, mais je m’entraine régulièrement avec Luca (qui est également mon équipier en interclubs), mais aussi Kobe Vanoppen, triple champion de Belgique en U21. Ce dernier ne vit pas très loin de chez moi, et nous sommes également devenus de vrais amis

Vous avez participé à la Q-School. Qu’avez-vous retiré de cette expérience (aspects positifs et négatifs) ?
Positifs : ma victoire contre un des tout meilleurs juniors au monde, Wu Yi Ze, mais aussi les défaites 3-2 dans les autres matchs. Pour une première expérience ce n’était pas si mal…
Côté négatif, le format raccourci et le planning très serré de l’édition…

Vous venez de jouer votre premier match au championnat du monde. Pouvez-vous décrire cette expérience (aspects positifs et négatifs) ?
Expérience incroyable. Je suis rentré difficilement dans le match, le frame gagné avant la pause m’a fait du bien.Mené 4-1 et puis 5-2, je me suis retrouvé le dos au mur, mais je voulais toujours y croire. La clearance dans le 9e frame et puis le century dans le frame suivant m’ont libérés. J’ai ensuite pu profiter des erreurs de Soheil dans le decider.Tout est donc positif aujourd’hui, je peux savourer cette journée.

La crise sanitaire actuelle a très probablement eu un impact important sur votre préparation et votre voyage. Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Avez-vous vous reçu de l’aide de votre fédération, de la WPBSA ou de WST ?
Ayant une table à la maison, j’ai pu me préparer correctement. J’ai reçu un bon soutien de la part de Jason Ferguson et Neil Tomkins. Le voyage aller n’a pas été si facile, car comme les règles en vigueur changent rapidement, nous avons malheureusement dû rentrer à la maison après avoir été refusés sur l’Eurostar pour une preuve manquante (non nécessaire au moment de la réservation) de réservation de test 2&8…Sur ce, mon père a tout réorganisé dans la précipitation (commande des tests, réserver le shuttle Calais-Folkestone, nouveau PLF…) et nous sommes finalement arrivés à l’hôtel à 4h14 heure locale.

Parmi les joueurs professionnels présents ou passés, qui admirez-vous particulièrement et pourquoi ?
Ronnie O’Sullivan parce qu’il a tout gagné et, parce qu’à mes yeux, il est le GOAT, Judd Trump pour ce qu’il est en train de réaliser, et Neil Robertson, pour la qualité de son jeu

Parmi les jeunes francophones dans votre pays/région qui voyez-vous comme un « espoir » du sport ? Qui voyez-vous comme un futur professionnel ?
Malheureusement, à l’heure actuelle je suis le seul espoir…Depuis 2012-13, je joue dans le Limbourg, car papa voulais me laisser jouer avec les meilleurs jeunes du moment…Et du coup, je me vois moi comme futur professionnel

Pensez-vous que le snooker est suffisamment promu en Belgique, et dans votre région ? Quelles améliorations souhaiteriez vous mettre en place si c’était en votre pouvoir ?
Alors pas du tout, mais pour répondre honnêtement à cette question, vous pourriez demander à mon père…

Pensez-vous que le snooker est bien représenté et présenté sur les chaines de radio et télévision disponibles en Belgique francophone ?
Pour suivre le snooker en Wallonie, nous n’avons qu’Eurosport malheureusement. Je dis malheureusement car les commentaires français, et je n’incrimine personne, ne sont pas toujours à la hauteur des attentes des spectateurs passionnés.

Et finalement … qui, à votre avis, sera le Champion du Monde 2021 ?
Neil Robertson

Souhaitez vous ajouter un message personnel à l’intention des lecteurs et des fans du sport ?
Ma participation aux qualifications du championnat du monde est ma toute première expérience professionnelle. J’espère avoir pu montrer de belles choses, et que les gens pourront se dire : ah c’est Julien Leclercq …

Here is the translation:

Would you, please, briefly introduce yourself? (age, nationality, background, passions)
18 years old, Belgian. I was following a sports-football curriculum, but  I just left school now to devote myself to snooker. My main passion is snooker of course, but also like playing some console games, meeting friends …

How old were you when you started playing? Who was your first partner, mentor, coach?
I started when I was 4 and a half, seeing my father play, I wanted to try … My first coach was Johnny Petermans

Has snooker become a passion? If so, when and how?
Yes, it’s a real passion for me. Since I played in my first national tournament, I didn’t want to do anything else….

Do you have professional snooker ambitions? If so, what are your short and medium term goals?
Of course, I practice a lot to try to become a professional  on the main tour. In the short term, my goal is to earn a tour card, and in the long term, it’s to win a ranking tournament. We’ll see what happens in the future …

What is your style of play?
I’m more of a attacking player, but I try to find a good balance in my game, it’s necessary

Do you have a coach? If so, what aspects of the sport do you work on in particular?
Yes, Danny Moermans, former coach of Luca Brecel. It gives me a relatively complete program, between routines, safeties, breakbuilding, long pots …

Do you have a regular training partner or partners? If so, who?
Since the Covid-19 crisis, it is more difficult, but I train regularly with Luca (who is also my interclub teammate), but also Kobe Vanoppen, triple champion of Belgium in U21. The latter does not live very far away from where I live, and we have also become close friends.

You attended the Q-School. What did you learn from this experience (positive and negative aspects)?
Positive: my victory against one of the very best juniors in the world, Wu Yi Ze, but also the 3-2 defeats in the other games. For a first experience it was not that bad …
On the negative side, the shortened format and the very tight schedule of that instalment  …

You have just played your first match at the World Championship. Can you describe this experience (positive and negative aspects)?
Amazing experience. I struggled into the match, the frame I won before the break helped me. Led 4-1 and then 5-2, I found myself with my back against the wall, but I still wanted to believe in my chances. The clearance in the 9th frame and then the century in the next frame allowed me to relax and to play with more freedom. Then I was able to take advantage of Soheil’s mistakes in the deciding frame, so everything is positive today, I can savour this day.

The current health crisis has most likely had a big impact on your preparation and your trip. What difficulties have you encountered? Did you receive help from your federation, WPBSA, or WST?
Having a table at home, I was able to prepare myself properly. I received good support from Jason Ferguson and Neil Tomkins. The outward journey was not that easy, as as the rules change quickly, we unfortunately had to go home after being turned down on the Eurostar for missing some proof (not required at the time of booking) of booking test 2 & 8… After that, my father hastily rearranged everything (ordering tests, booking the Calais-Folkestone shuttle, new PLF…) and we finally arrived at the hotel at 4:14 am local time.

Among the professional players present or past, who do you particularly admire and why?
Ronnie O’Sullivan because he won everything and because to me he is the GOAT, Judd Trump for what he is doing, and Neil Robertson for the quality of his game

Among the young French speakers in your country / region who do you see as a “prospect” in sport? Who do you see as a future professional?
Unfortunately, at the moment I am the only prospect… Since 2012-13, I play in Limburg, because dad wanted me to play with the best young players at the time… And suddenly, here I am with realistic hopes to become a professional in the future

Do you think that snooker is sufficiently promoted in Belgium, and in your region? What improvements would you like to put in place if it were in your power?
So not at all, but to answer that question honestly, you could ask my dad …

Do you think that the snooker is well represented and presented on the radio and television channels available in French-speaking Belgium?
To follow snooker in Wallonia, we only have Eurosport unfortunately. I say unfortunately because the French commentary, and I do not blame anyone, does not always meet the expectations of the spectators

Do you want to add a personal message for readers and fans of the sport?
My participation in the qualifications for the world championship is my very first professional experience. I hope I have been able to show some beautiful things, to give  peple somthing to remember me: ah, this is Julien Leclercq … 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.